onglet_artsouk onglet_artsouk

 

dinand3.jpg

Actualités

Fès, cité des mille et un métiers

Paul Simier - Journal de Montréal

Réf : 954

Visites : 2743

Son étendue et le nombre de ses monuments en font une ville unique au Maroc. Édifiée il y a près de 12 siècles à l'abri d'un rempart, la médina (vieille ville) de Fès est demeurée dans l'état où ses bâtisseurs l'avaient conçue au Moyen Âge.

C'est pour cette raison que la totalité de la médina de Fès a été classée au répertoire du Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

Fès est construite dans une cuvette où coule l'oued (rivière) du même nom, au pied de la chaîne montagneuse Zalagh.

Parmi les milliers d'immeubles uniformes dans leur couleur blanche ne ressortent que les mosquées avec leurs minarets et leur toiture obligatoirement verte.

L'élite de la société, fuyant des immeubles parfois insalubres et toujours difficiles d'accès en auto, quand elle n'a pas migré vers Casablanca, la métropole, a participé à l'expansion de la ville nouvelle sur les hauteurs.

Les vallées environnantes sont consacrées à la culture des oliviers, qui se comptent ici par centaines de millions d'unités.

Une ville envoûtante
Chaque heure commandant une luminosité particulière, on choisira pour admirer la ville et ses remparts, l'après-midi, le promontoire du côté nord où se situent les vestiges des tombeaux des Mérinides (une dynastie qui régna sur Fès entre le 13e et le 15e siècle) et, le matin, les abords du borj (fort) sud.

Les remparts - édifiés à compter de l'an 809, soit un siècle après l'arrivée des Arabes sur le territoire de l'actuel Maroc - ont été portés au fil des siècles à 22 kilomètres. Telle qu'on peut la découvrir aujourd'hui, la médina date du 14e siècle.

Ces dernières années, on a entrepris de restaurer les sections des remparts qui avaient trop subi les affres du temps. Quatorze portes donnent accès aux différents quartiers. Chacune porte un nom, comme la porte Bleue (la plus belle et la plus connue), la porte du Bonheur, la porte des Pêches, la porte Segma, etc.

À l'intérieur de la médina, qui abrite 250 000 habitants, les échafaudages témoignent également de travaux de restauration. Bien des sections de ruelles ont été pavées à neuf et les murs, consolidés.

Patrimoine culturel
La vieille ville regorge de monuments qui témoignent de la richesse culturelle fassie. Fès a en effet été peuplée par des Arabes venus les uns de Cordoue, en Andalousie, les autres de Kairouan, en Tunisie, deux hauts lieux de la culture arabo-musulmane.

Les anciennes médersas, écoles coraniques où l'on forme les futurs imams, témoignent de l'art architectural. Les fontaines, les façades des mosquées et des zaouias (centres de confrérie religieuse comprenant un sanctuaire où est inhumé le saint patron de la confrérie) sont autant d'éléments qui ponctuent le parcours culturel au coeur de la médina.

Les fondouks, aujourd'hui restaurés et parfois convertis en musées d'art populaire ou en ateliers, constituent une autre belle illustration de la culture arabo-musulmane. Il s'agissait jadis de lieux d'hébergement pour les voyageurs et leurs montures, qui avaient de plus une fonction d'entrepôts.

Dans la ville nouvelle de Fès, le temps ne m'a pas permis d'aller me promener sur le terre-plein central bordé de palmiers de l'avenue Hassan II.

C'est là que les Fassis (habitants de Fès) des beaux quartiers se donnent rendez-vous, en famille ou entre amis, au coucher de soleil lorsqu'un peu de fraîcheur s'installe sur la ville.

La ville nouvelle de Fès change, rapidement même. Un vaste complexe touristique, comprenant des villas et autres formules d'hébergement, est en cours d'aménagement aux abords de la ville, du côté ouest, sur les rives d'un cours d'eau.

N.D.L.R.- Notre journaliste a séjourné à Fès à la suite d'une invitation de l'Office national marocain du tourisme. Le transport était assuré par Royal Air Maroc.
Paul Simier - Journal de Montréal
dinand1.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés