onglet_artsouk onglet_artsouk

 

sent_fem1.jpg

Actualités

Le Maroc est déterminé à lutter contre le pillage de ses ressources phoenicicoles (Secrétaire d'Etat)

Source : MAP

Réf : 861

Visites : 2147

OUARZAZATE (MAP) - Le Maroc est déterminé à lutter contre toutes les formes de pillage dont font l'objet ses ressources phoenicicoles, a souligné vendredi soir à Ouarzazate, M. Mohamed Mohattane, Secrétaire d'Etat chargé du développement rural.

"Une loi 01-06 a été récemment approuvée à l'unanimité dans les deux chambres du parlement et un plan national a été mis en place, l'objectif étant de combattre tous les fléaux endommageant ce produit oasien"", a indiqué M. Mohattane, lors d'un point de presse tenu en marge de sa visite à Ouarzazate et Zagora.

Certes, la désertification, l'ensablement, la maladie du Bayoud et le morcellement des exploitations, ainsi que l'insuffisance des ressources hydriques sont responsables de la réduction des surfaces plantées de palmiers, mais le pillage du palmier dattier reste aussi un facteur non moins important qu'il faut combattre, a précisé le Secrétaire d'Etat.

Et d'ajouter que pour faire face aux problèmes affectant ce secteur, les services concernés ont adopté une approche filière qui vise à restructurer et à développer le secteur pour contribuer à une meilleure exploitation agricole et à un équilibre écologique optimum.

""Il n'y a pas de développement durable sans une prise en compte combinée et adéquate des facteurs matériels de développement, mais aussi de ceux visant à préserver l'environnement"", a-t-il dit.

Selon M. Mohattane, le plan national vise d'abord à contrer la progression de la maladie du Bayoud et annihiler ses effets dévastateurs à travers la plantation de 150 milles vitro plants par an, soit un total, vers l'horizon de 2010, de 1,3 millions de vitro plants. L'importance du palmier dattier, a-t-il dit, est qu'il contribue à hauteur de 60 pc aux revenus agricoles de 1 million d'habitants des vallées du Ziz et du Drâa.

Approuvé récemment par les deux chambres du parlement, la nouvelle loi 01-06 entend instaurer les conditions appropriées du développement durable dans les oasis et la préservation des palmiers dattiers.

Selon ce nouveau texte, les contrevenants seront contraints de payer une amende allant de 5 milles dirhams à 10 milles dirhams et de remettre et réimplanter les palmiers saisis en leur possession à leurs charges.

Les objectifs de cette loi consistent en la création de réserves de palmiers, la protection de ce produit des dommages qui l'affectent et la définition des cas où il sera permis de déplanter, déplacer ou réimplanter les palmiers. Ceci dit, a poursuivi le Secrétaire d'Etat, la loi à elle seule, reste insuffisante pour parer à ce phénomène et il est impératif d'engager des programmes de sensibilisation et de formation et d'information auprès des populations oasiennes.

""C'est dans le volet sensibilisation et information que le rôle de la société civile sera le plus important et le plus efficace"", a-t-il renchéri.

Par ailleurs, cette stratégie d'intervention sera appuyée par les fonds qui seront accordés dans le cadre du programme américain du Millénium Challenge account (MCA). Ce programme pourrait contribuer amplement à la commercialisation des produits dattiers marocains, à la formation et l'encadrement des agriculteurs comme des techniciens, au renforcement de la recherche scientifique et au transfert de la technologie en la matière.

Huitième producteur mondial, le Maroc contribue à hauteur de 3 pc de la production mondiale des dattes avec une moyenne annuelle de près de 75.000 tonnes dans des conditions normales, alors que ce chiffre est revu à la baisse dans les périodes de sécheresse.
La composition variétale du patrimoine phoenicicole est caractérisée par l'existence de 51 pc de khalts (variétés non identifiés), mais aussi par des variétés de qualité dont le Majhoul (1,6 pc), Boufeggous (7 pc) et Bousekri (4).

Source : MAP
arbre_marocp.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés