onglet_artsouk onglet_artsouk

 

Unesco_mundo.jpg

Actualités

La promotion culturelle au Maroc : Le rôle avant-gardiste salué par l’UNESCO

Al Bayane

Réf : 803

Visites : 2510

Le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO), M. Koïchiro Matsuura, a salué, jeudi à Rabat, le rôle avant-gardiste du Maroc dans la promotion de la culture et des ses valeurs universelles.
Dans une intervention, à l’occasion du 50e anniversaire de l¹adhésion du Royaume à l¹UNESCO, M. Matsuura a souligné que «le Maroc a fait preuve d’une ambition et d’une modernité largement saluées dans le monde arabe», que ce soit en matière d’éducation, de développement humain ou de préservation des valeurs culturelles.

Se félicitant du rôle pionnier du Maroc dans le dialogue entre les cultures et les civilisations, le responsable onusien a estimé que «c’est en hommage à la diversité culturelle du Maroc et au respect qu'il inspire dans le concert des nations en matière de préservation du patrimoine culturel, que nombre de ses médinas figurent sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO».

Les mêmes avancées ont été enregistrées en matière de promotion des droits des femmes, d’accès à l'éducation primaire et d'égalité entre les sexes, a-t-il dit, soulignant que de nombreux défis, notamment la lutte contre l¹analphabétisme, restent à relever.

Pour sa part, le ministre de l¹Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des Cadres et de la recherche scientifique, M. Habib El Malki a estimé que les réformes et les chantiers initiés par le Royaume traduisent clairement l'adhésion du Maroc au processus du développement humain et culturel.

M. Malki, qui est également président de la Commission Nationale marocaine pour l'Education, les Sciences et la Culture, a estimé que « la célébration de cet anniversaire transcende la simple énumération des projets réalisés», ajoutant qu¹elle devrait constituer une assise pour promouvoir et encourager d’autres réalisations.

De son côté, le ministre de la Culture, M. Mohamed Achâari a indiqué que le Maroc contribue activement à l'enrichissement du patrimoine culturel universel et à la valorisation du capital humain dans le cadre de programmes nationaux bien définis.

Il a également rappelé que le Royaume a adhéré aux initiatives de l'Unesco visant en particulier la création de nouvelles méthodes pour promouvoir la culture universelle.

L'Ambassadeur déléguée permanente du Royaume auprès de l'Unesco, Mme Aziza Bennani a, quant à elle, indiqué que le Maroc, qui fait de la culture un facteur de compréhension et de développement, a développé une coopération très riche en matière de sauvegarde de son patrimoine.

Elle a également mis en relief la pleine contribution du Maroc «à l'instauration d’un humanisme nouveau basé, à la fois, sur le respect de la diversité culturelle et sur un universalisme objectif et équilibré».
Créée le 16 novembre 1945, l'UNESCO vise à construire une culture de paix à travers l'éducation, la science, la culture et la communication, à promouvoir le respect de la différence et à établir une culture fondée sur les droits de l’Homme et la démocratie. Maroc-edu.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés