onglet_artsouk onglet_artsouk

 

conseil_route.jpg

Actualités

Accidents sur la route, Le prix du voyage...

artsouk

Réf : 538

Visites : 6152

Les routes et les voitures surchargés, la fatigue, la vitesse, l'envie d'arriver vite !
Le manque de respect des règles élémentaires de conduite, parfois l'alcool... Autant d'éléments qui nous interpellent sur le nombre très important d'accidents de la route qui mettent en cause la communauté marocaine.

Trois ressortissants marocains ont trouvé la mort et deux autres ont été blessés dans un grave accident de la circulation survenu, dimanche soir à Rezzato, une petite localité de la province de Brescia au nord de l'Italie.

Les cinq ressortissants marocains, dont trois frères, voyageaient à bord d'une Renault Clio lorsque celle-ci est entrée en collision frontale avec un autre véhicule à bord duquel se trouvaient deux époux sexagénaires italiens qui retournaient chez eux à Brescia après une journée de repos au Lac de Garda. Les corps des deux italiens et de deux autres marocains sont totalement carbonisés dans les carcasses des deux véhicules qui ont pris feu à la suite de la violente collision, alors que le corps de la cinquième victime a été éjecté de l'habitacle de la voiture, à bord de laquelle se trouvaient les cinq Marocains. Après l'identification des corps carbonisés des victimes, la police de Brescia a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de l'accident.

Map - l'économiste le 1 juin 2004


mercredi 23 juin 2004

Accident de car près de Poitiers. Onze morts et 39 autres blessées dans l'accident d'un car marocain hier soir, venant de Belgique et sur la route des vacances vers le Maroc, qui s'est retourné sur la Nationale 10 à hauteur de Ligugé, près de Poitiers. L'un des chauffeurs a été placé en garde à vue. Le Ministre des Transports s'est rendu au chevet des blessés... Lourd bilan 
Le bus s'est retourné après avoir percuté une glissière de sécurité.


Sept morts dans un accident de la route près de Casablanca

Sept personnes ont été tuées et 20 blessées mardi dans un accident de la route survenu dans la région de Casablanca (100 km au sud de Rabat), a rapporté l'agence marocaine Map.
L'accident a été provoquée par la collision entre une voiture et un autocar, a-t-on ajouté.

Les vingt blessés, dont quatre grièvement ont été transportés dans les hôpitaux de la région.
Le 4 août, douze Marocains ont été tués et 19 blessées dans un accident de la circulation survenu à 130 km au nord de Rabat.

En 2003, les accidents de la route ont fait au Maroc 3.878 tués et plus de 15.000 blessés graves pour une population estimée à 30 millions d'habitants. Le nombre des tués a augmenté de 3,2% en 2003, selon des chiffres officiels.
AFP Maroc  le 17 08 2004


La liste est très longue et rien ne semble arrêter le processus des accidents de plus en plus importants et  causant le décès ou la paralysie, de plusieurs milliers de personnes. Sans compter le nombre de vies et de familles brisées.

Le sujet est assez préoccupant pour que les autorités des différents pays concernés s'y penchent et mettent en place des systèmes de contrôles plus stricts. 

Un seul et unique objectif  : réduire considérablement le nombre de victimes de la route à un moment normalement propice au voyage à la joie de retrouver sa famille et au dépaysement.

Déjà, dans les forum de discussion en ligne, un grand nombre d'internautes réagissent et donnent leur impressions sur la validités des permis, la façon de conduire, l'encombrement des véhicules, on y parle aussi d'alcool, de non-respect...

Autant d'éléments qui expliquent et font prendre conscience du danger que représente un voyage aussi long. mais des solutions  urgentes et efficaces restent à trouver.

Réactions

Le Premier ministre M. Driss Jettou a appelé le comité interministériel de sécurité routière (CISR) à définir les mesures à même de garantir l'application rigoureuse des dispositions du plan stratégique intégré d'urgence (PSIU) pour la lutte contre les accidents de la circulation. (...)

M. Jettou a indiqué que malgré l'importance des mesures prises dans le cadre de ce programme, et l'adhésion de toutes les parties concernées au processus de son élaboration et sa mise en oeuvre, le nombre des accidents de circulation au Maroc et l'étendue de leurs dégâts ne cessent de constituer une source de grande préoccupation pour le gouvernement.

Le samedi 28 août un accident a causé la mort de plus 29 et la blessure de plus de 30 personnes. Les accidents des routes au Maroc sont souvent mortels. Chaque année plusieurs milliers de marocains  en meurt ou se trouve handicapés à vie. Plusieurs raisons en sont la cause : le mauvais état de routes, la mauvaise signalisation, la corruption des gendarmes des routes, la corruption dans l’octroi des permis de conduire, le non respect du code de la route, le mauvais état des véhicules.
Autant de raisons qui font de la route marocaine l’une des plus meurtrière au monde.
k.


Sur les causes des accidents il y a un facteur prédominant dont vous n'avez pas parlé et qui pourtant est un véritable fléau, ici comme ailleurs : l'alcool au volant.
En France cette cause a été à l'origine d'hécatombes inacceptables pendant de nombreuses années jusqu'à ce que la loi et les forces de l'ordre, sous la férule du ministre de l'intérieur de l'époque (monsieur Nicolas Sarkozy) ne deviennent intraitables pour notre plus grand bien. L'alcool au volant est maintenant un délit passible de 7 ans de prison, si il y a atteinte aux personnes, avec suppression immédiate du permis de conduire. (…)

J'insiste malgré tout sur une cause majeure des accidents de la route  qui n'était pas mentionnée, l'alcool ("Plusieurs raisons en sont la  cause : le mauvais état de routes, la mauvaise signalisation, la corruption des gendarmes des routes, la corruption dans l’octroi des permis de conduire, le non respect du code de la route, le mauvais état  des véhicules.

Le sujet est trop grave pour taire ce problème, même au Maroc. Qu'une personne ne se respecte pas et boive c'est le domaine privée, mais qu'au minimum elle sache qu'en  prenant la route elle s'expose inévitablement à une très lourde  sanction (alcotest systématique à tout contrôle routier). Evitons ce qui peut être évité.

Votre débat en ouvrira, un jour ou l'autre, un second non moins important : le handicap et la place des personnes handicapées dans nos sociétés. Faisant partie moi-même du "peuple des handicapés", paria d'entre les parias vers lequel convergent tous les racismes ordinaires  de la planète, sans distinction de race, de couleur ou de culture, je suis témoin des tabous, de l'irrespect et des injustices flagrantes à cet égard. Le monde est-il frappé de la plus terrible paralysie, celle  du cœur, celle qui ne se voit pas ?
J.R



On parlent de guerres médiatiques et certains rappellent à l'ordre en expliquant qu'il y a des accidents dans les autres pays de l'Europe aussi catastrophiques et meurtriers, qu'il y a deux poids et deux mesures dans le traitement de l'information. 
Mais la questions reste entière. Que faire pour diminuer drastiquement le nombre d'accidents de la route ? 

Artsouk
presentation.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés