onglet_artsouk onglet_artsouk

 

aff_JO-stat.jpg

Actualités

Jeux Olympiques Il y a vingt-sept siècles déjà…

Benjamin BOUTIN

Réf : 529

Visites : 2858

Les jeux olympiques s’ouvrent ce soir dans le pays où ils sont nés, voilà vingt-sept siècles. D’après les recherches archéologiques, l’olympisme remonte à 776 av.J-C.
A cette époque, le stade d’Olympie voit s’affronter tous les quatre ans et durant sept jours des athlètes venus de toute la Grèce.

Vedettariat, sponsoring ou dopage ne datent pas d’aujourd’hui mais de l’antiquité.
Avec Violaine Vanoyeke, historienne, oublions nos idées reçues.

Parmi les disciplines pratiquées : javelot, disque, courses du stade, courses de chars, lutte… Comme aujourd’hui la foule qui assiste au spectacle est nombreuse. Et, contrairement aux idées reçues, les athlètes en compétition ne sont pas purs amateurs. « Un champion olympique peut gagner trente amphores d’huile, ce qui correspondrait aujourd’hui à 4500€ environ », explique Violaine Vanoyeke, auteur de La naissance des Jeux olympiques (les belles lettres).

 

Le succès de la manifestation incite les sportifs avertis à consacrer tout leur temps à leur préparation. Dès leur plus jeune âge, les futurs champions sont prix en charge par des entraîneurs. « On voit même apparaître sur le marché de prétendus médecins du sport, poursuit Violaine Vanoyeke.


Bien évidemment, ils n’ont aucune formation et prodiguent des régimes complètement farfelus à leurs protégés : de la viande pour les lutteurs, seulement des fruits et des légumes pour les coureurs ! » Toute cette préparation a un but bien précis : devenir riche et célèbre. Car les vainqueurs d’une compétition olympique ne reçoivent pas uniquement une couronne d’olivier tressée. Ils se voient surtout attribuer de fortes récompenses.

Très souvent, les lauréats, considérés comme des dieux vivants, sont exemptés d’impôts et statufiés lors de leur retour dans la cité. D’autres s’appuient sur la gloire d’un titre pour briguer une carrière politique.

 

Quant au sponsoring, il est largement répandu. Les cités forment elles-mêmes des sportifs qui défendront leurs intérêts et leurs prestige. « Certaines villes qui doutent de la qualité de leurs athlètes n’hésitent pas à acheter à l’extérieur de la Grèce de nouveaux champions. Ces derniers se vendent au plus offrant. » L’idéal sportif, qui allie le corps et l’esprit, s’effrite au fil du temps.

La corruption et la tricherie apparaissent dès le Vème  siècle  avant J.C. Pire, le dopage fait sont apparition. Il est notamment interdit de consommer du sésame, considéré comme un excitant, juste avant les épreuves. Pris sur le fait, l’athlète dopé est aussitôt exclu de la compétition.

Devenu trop païens aux yeux des empereurs de Rome, les Jeux, qui tournent de plus en plus au spectacle, disparaissent du calendrier en 393, douze siècles après leur naissance. Le stade d’Olympie perd son usage, il sera enseveli sous des tonnes de boue suite à de violents séismes.

Il faudra attendre le XIXème siècle pour que les archéologues découvrent son existence. Et 1896 pour que Pierre de Coubertin ressuscite les Jeux Olympiques.

La cérémonie d’ouverture aura lieu ce vendredi 13 août 2004. Ce sera les 28ème jeux olympiques. Pendant seize jours, 10500 athlètes vont se battre pour décrocher une médaille d’or. 202 pays seront représentés dans 37 disciplines. Quelques Le coût total de cette cérémonie est estimée à 2,5 milliards d’€uros.


Benjamin BOUTIN

stade_athenes.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés