onglet_artsouk onglet_artsouk

 

che4.jpg

Actualités

Le barbe, cheval mythique

www.abcb.be

Réf : 364

Visites : 3897

Ce cheval était connu, il avait déjà servi dans les écuries des  Rois de France, et  dans les haras d'élevage anglais et français.

Dès 1550, à Venise, écrit en italien, paraît un livre intitulé : Della Navigationi.e.Viaggi contenant un chapitre : La description de  l'Afrique

Il y parle des chevaux barbes : "ces chevaux sont appelés en Italie : Barberi, et il ne est ainsi dans toute l'Europe parce qu'ils viennent  de la "barbaria". Ils sont d'une espèce née dans le pays...". Ce pays c'est l'Afrique du nord, appelée le "Maghreb" (l'occident) par les cartographes arabes du Xème siècle et la "Barbaria" selon les cartographes européens du même siècle.

On se souvient que le roi Louis XIV (voir l'arrêt de 1665, "le roi étant présent" (sic)) fit importé des étalons de la Barbaria pour ses  provinces de Xaintonge et d'Auvergne.

Mais ce cheval étalon était rare en notre pays, et inconnu dans  les troupes à cheval.

Or, les jeunes officiers, de la cavalerie vaincue en Russie en 1812 par les Cosaques :

- se firent les apôtres d'une idée simple : il faut remonter la  cavalerie de chevaux sobres, agiles et endurants (de Brack) (op. cit.)

- Mais où les trouver ?

  

Lire la suite sur : http://www.abcb.be/Le_Barbe/Bibliographie/BOGROS/bogros.htm

Différents types de barbes


Le type idéal du Barbe reste encore aujourd’hui le sujet de débats passionnés. Voici par exemple ce qu’écrit Monsieur Jacquelin :

“Il est délicat de déterminer des types différents d’'après leur pays d'origine (Algérie, Maroc, Tunisie, voire Libye ou Mali). Il semble plus raisonnable de parler de morphologie suivant les régions. La taille et la morphologie du cheval sont différentes selon qu'il se développe depuis des générations dans des régions de plaines littorales ou de montagne, de hauts plateaux ou de limite de régions désertiques du sud. Il est évident que la température et la pluviométrie agissent sur la végétation et que le développement d'un animal est fonction de ce que va être son alimentation au fil des générations.

Dans les plaines littorales fertiles et arrosées de l'Algérie et du Maroc l'animal sera plus lourd, plus grand et peut-être moins caractéristique de sa race. Dans les montagnes algériennes, marocaines et tunisiennes l'animal sera plus trapu peut-être moins élégant...

Sur les hauts plateaux algériens, sur la frontière ouest de la Tunisie, au Maroc, on trouve un cheval barbe bien développé, harmonieux, bien nourri, c'est peut-être le modèle qui intéresse le plus les amateurs éclairés. Sur les limites avec les régions désertiques du sud, on trouve un cheval à peine plus léger, plus loin du sol, très élégant.”

Suite page suivante...

che3.jpg

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés