onglet_artsouk onglet_artsouk

 

pouf&babouch.jpg

Les marocains

Poufs & Babouches

Groupe scolaire An-najm As-saâid Fes - Maroc

Réf : 348

Visites : 16395

Les poufs appartiennent à la tradition marocaine, ils peuvent être de forme rondes, cubiques ou rectangulaires et servent à orner les salons par leurs couleurs chatoyantes. Entièrement cousus à la main, ils emploient des peaux de veaux et de moutons.
Les artisans tracent à l'aide d'un compas différents motifs qu'ils découpent attentivement pour avoir le moins de chutes possible. Chaque partie ronde ou carrée est préparée séparément, les différents morceaux sont assemblés à l'aide d'un fil ou de lanières de cuir, les bandes latérales peuvent être de couleurs alternées, le fond du coussin a une ouverture par laquelle on introduit des chiffons ou du coton puis fermé par un lacet ou une glissière.

Les chutes sont réutilisées pour fabriquer des petites pièces comme des chaussons, des portes monnaie.

Le costume traditionnel Marocain est lié aux babouches : bout pointu pour les citadins, bout carré pour les ruraux. La couleur des babouches portées par les hommes est souvent jaune teintées à la grenade ou blanche. Celles des femmes sont de couleurs différentes. Elles sont brodées avec des fils de soie d'or ou d'argent.

La fabrication de ces babouches est délicate. L'artisan doit avoir toujours les mains propres et sèches. La partie supérieure de la babouche est en peau de chèvre grené. Quand à la semelle, la partie plus précisément en contact direct avec le sol, est faite en peau de veau.

Pour la partie supérieure, l'artisan découpe deux morceaux de cuir triangulaires soit à l'aide d'un gabarit soit à l'emporte pièce et il les rassemble avec trois fils différents, un fil de nylon doublé d'un fil de soie pour une parfaite adhésion ensuite, un autre fil de soie, le seul apparent. Maintenues ensemble par une triple couture, ces pièces sont attachées à la semelle.

Cette dernière est composée de différentes parties, la supérieure en carton et peau de chèvre cousues entre elles, les deux sont rattachées à la dernière partie en peau de veau.

Une fois l'assemblage terminé, elles sont lissées avec du savon de façon à ce que la couture soit invisible. Enfin, deux embauchons posés l'un sur l'autre et enfoncés au maillet donnent à la babouche sa forme.

Plus d'infos....
La matière première : la peau    
Les Tanneries de Fès


Accédez au plus grand choix de babouches du net dans la boutique d’artsouk

babouch3.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés