onglet_artsouk onglet_artsouk

 

12.jpg

Histoire

L'origine des Berbères.

Réf : 344

Visites : 7070

Quelles sont les origines des Berbères ? Ce sujet à fait l'objet de nombreuses controverses, voir des hypothèses les plus fantaisistes. Nous reprendrons ici quelques thèses célèbres, mais fausses, avant de nous en référer aux réponses beaucoup plus sérieuses des recherches historiques et anthropologiques modernes, qui réservent d'ailleurs quelques surprises.

Les Origines Mythiques

Les Berbères sont connus depuis la plus haute antiquité :  les monuments de l'Ancien Empire en Égypte citent leur existence. Au treizième siècle avant Jésus Christ, les Berbères Libyens ont livré bataille contre les puissants Pharaons d'Égypte Minerpath et Ramsès III, comme l'attestent les textes de Karnak et de Medinet Habou. Mais ces textes ne disent rien de leur origine. Parfois, les Libyens furent aussi des alliés des Égyptiens, notamment sous Ramsès II.

Le premier qui émet une hypothèse est l'historien Grec Hérodote. Il affirme que les Libyens descendent des Troyens. Ils auraient cherché refuge en Afrique après la destruction de cette ville par les Hellènes.

Pour Salluste - historien romain du 1er Siècle avant JC (83-35 avant JC) - les premiers habitants de l'Afrique du Nord étaient les Libyens et les Gétules, peuples très primitifs qui vivaient de chasse et de cueillette. Cette thèse se repose sur les livres du Prince Numide Hiempsal, que Salluste avait lu attentivement. Il prétend qu'ensuite, les Berbères se seraient mélangés aux Mèdes et aux Perses, populations qui auraient atteint l'Afrique du Nord en étant dirigés par le Demi Dieu Hercule en personne. Une partie de son argumentation se fonde sur des considérations étymologiques hasardeuses. Dans l'histoire qu'il prête au Berbères, on trouve de nombreuses affabulations.

Cependant, quoi que l'on puisse en penser, l'illustre historien montre qu'il a rassemblé toutes les connaissances de son temps sur le sujet. D'ailleurs ses récits des histoires de Jugurtha et de Catilina, d'une rigueur remarquable, restent des références.

Plutarque reprend la thèse de Salluste, en plus embrouillée, puisqu'il y ajoute les Olbiens et les Mycéniens à la conquête de l'Afrique du Nord, toujours avec comme guide Hercule.

En fait chez les historiens antiques, on ne trouve aucune méthodologie sérieuse. On ne peut donc pas leur reprocher de s'être trompés.



Hérodote, Salluste
comme Plutarque sont considérés comme de très grands intellectuels et érudits de l'Antiquité. Il ne faut donc pas s'étonner que les Berbères eux mêmes se revendiqueront souvent de leurs œuvres, et accréditeront leurs idées.
ahisto2.jpg

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés