onglet_artsouk onglet_artsouk

 

valdads.jpg

Géographie

La route des casbahs...suite

Office National Marocain du tourisme

Réf : 302

Visites : 4054


Issu du haut atlas, l'oued Dades alimente une série d'oasis, écrins des milles casbahs de la vallée. à partir de Boumalne, les versants désertiques de la montagne grignotent son ruban de verdure.
Mais l'oued s'entête, s'incruste, fend d'épais blocs calcaires. Alors la vallée resserre ses parois vertigineuses et se sont les gorges du Dadès. 


Fondée au XIIème siècle par Yacoub el Mansour, la luxuriante oasis de Skoura offre un prélude enchanteur à la "vallée des milles casbahs" : El Kabbaba, Dar Aïchil, Dar Aït Souss et, la plus belle Amerhidil...

De palmeraies en jardins, la route conduit jusqu'aux roses, les milliers et les milliers de roses qui embaument el Kelaa M'gouna, la plus belle des roseraies de la vallée.

Mais vous pouvez aussi changer d'air. Azlag ou 120 forgerons (presques tous les hommes du village !) fabriquent de magnifiques poignards ouvragés ; l'ancienne casbah du Glaoui en équilibre sur un rocher, la splendide casbah de Bou Taghar.

Ouvez grand les yeux, voici les gorges du Dadès ! Un énorme bloc calcaire tranché d'un coup de sabre. Dans cet univers abrupt, déchiqueté, les casbahs épousent les couleurs mauve, rousse, fauve, pourpre des roches.

La route se transforme en piste, traverse le Dadès, grimpe en lacet au dessus d'un vertigineux canyon, pénètre dans un domaine privé : celui des oiseaux et des mouflons. a couper le souffle.

Autres gorges qui valent le déplacement : Celles du Todraa : à partir de tinghir, on parcourt une cinquantaine de kilomètres et on arrive...au bout du monde.



Deux falaises à pic de 300 mètres de hauteurs, séparées par un étroit couloir d'une vingtaine de mètres. Un spectacle inoubliable.
ouarzazate-2.jpg

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés