onglet_artsouk onglet_artsouk

 

merinides.jpg

Géographie

Al Maghrîb II

deuxième partie

Réf : 201

Visites : 2516


Après la dislocation de l'Empire almohade, le Maghreb se morcela en régions distinctes (les Mérinides au Maroc, le royaume de Tlemcen en Algérie, les Hafsides en Tunisie), puis, à partir du XVIe siècle, tomba sous la coupe de l'Empire ottoman.

Seuls le Maroc et la Mauritanie conservèrent leur autonomie, malgré l'installation des premiers comptoirs portugais et espagnols sur les côtes.

Le Maghreb devint ensuite l'objet des ambitions coloniales européennes, avec la conquête de l'Algérie par la France (1830), l'occupation de la Mauritanie (1855) – qui fut par la suite intégrée à l'Afrique occidentale française –l'établissement du protectorat français sur la Tunisie (1881) et sur le Maroc (1912), la mainmise de l'Espagne sur le Rif – dont subsistent deux enclaves (Ceuta et Melilla)–, et enfin l'installation italienne en Libye (1912).

Après la Seconde Guerre mondiale, les pays du Maghreb accédèrent à l'indépendance : la Libye en 1951, le Maroc et la Tunisie en 1956, la Mauritanie en 1960 et l'Algérie en 1962.

Ainsi, la forte identité culturelle qui caractérise ces sociétés arabo-berbères, l'usage de l'arabe comme langue commune (nonobstant les variantes dialectales de l'arabe et la persistance du berbère), enfin l'appartenance à la communauté musulmane (oumma) sont autant d'atouts en faveur de l'Union.
Il est d'ailleurs significatif que l'islam soit religion d'État dans les cinq pays concernés et que le chef de l'État y doive nécessairement être musulman.
allah2.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés