onglet_artsouk onglet_artsouk

 

medina2_casa.jpg

Géographie

La médina de Casablanca passe au patrimoine national

Ghita ZINE source : http://www.lesoir-echos.com

Réf : 1489

Visites : 2428

Depuis la première visite du roi Mohammed VI à la médina de Casablanca, en août 2010, les travaux de rénovation ont duré environ sept mois et voient finalement le bout du tunnel: le classement au patrimoine national. Aperçu sur le projet.

Après Fès et Essaouira, c’est au tour de la médina de Casablanca d’être classée au patrimoine national. Le dossier vient d’être approuvé par le ministère de la Culture et envoyé à la wilaya du Grand Casablanca pour validation, avant la décision du classement au Bulletin officiel.

 

Riche d’un tissu social dense (50 000 habitants) étalée sur 50 hectares et entouré d’une muraille à sept portes et à huit tours de guet, la médina de Casablanca renferme des joyaux  architecturaux. Ainsi les constructions coloniales art déco et néo-mauresques côtoient des constructions méditerranéennes et arabo-andalouses qui s’inspirent en même temps des maisons à patio ouvertes vers l’intérieur et des bâtiments européens aux fenêtres donnant sur l’extérieur.

 

Mais la spéculation foncière est tout aussi présente que dans le reste de la ville : vue d’en haut, la médina est une cité défigurée, rongée par l’habitat insalubre, notamment par la multitude de maisons en tôle ondulée construites sur les terrasses des bâtiments, lorsque ceux-là ne sont pas également remontés de deux ou trois étages dans l’illégalité et dans l’absence de normes de construction. Avant donc le classement de la médina, une refonte de 47 hectares de ces habitations et de leur réseau sanitaire et électrique s’impose.

Le triple symbole de coexistence inter-religieuse dans la médina aura ainsi toute sa place dans ce plan de réhabilitation. La synagogue Ettedgui, la mosquée Ould el Hamra qui font partie également des premiers objectifs de restauration de la médina, formeront avec l’église Buenaventura “ le triangle monothéiste ”. Il n’est pas sans rappeler que l’église Buenaventura a fait l’objet, depuis août 2010, d’un projet de réhabilitation qui n’a pas encore commencé.

 

Les travaux de réhabilitation ont commencé en juin dernier, le branchement en eau et en électricité est en cours. La dernière visite royale sur place, le 12 août dernier, a été l’occasion de relancer la réhabilitation des 200 habitations prioritaires menaçant  ruine, ainsi que le relogement de 150 familles dont la majorité ont élu domicile à l’église Buenaventura qui sera reconvertie rapidement en maison de culture.

 

Le cinéma Médina réhabilité ?

Pour Walid Ismail, inspecteur-adjoint des monuments historiques à Casablanca: «l’église espagnole est l’un des projets de restauration les moins coûteux de la médina, il peut être fait avec la somme de 200 000 DH pour les travaux sur les clôtures et sur l’étanchéité mais il faut aussi une réelle volonté politique de nos élus.»

Le dossier du classement, élaboré par la Direction générale de la culture à Casablanca et par l’association Casamémoire, montre la zone de servitude délimitée pour valoriser le paysage historique de la médina via la conservation de l’aspect environnant au fort : les zones concernées par l’interdiction de changement s’étaleront sur le boulevard des Almohades, Félix Houphouët Boigny, le boulevard des FAR, Tahar el Alaoui et Ziraoui.

médina de Casablanca revit une cure de jouvence, la Direction générale de la culture affirme qu’il ne sera pas question de changer le paysage architectural. On évoque même la possibilité de reconstruire le cinéma Médina sur son lieu d’origine, le quartier du Mellah :  «chaque quartier a des spécificités et une richesse au niveau de l’architecture qu’il faut conserver». 

 

Encore en attente, la session normale de l’assemblée communale de Casablanca sera marquée par la signature du PV qui permettra à la procédure du classement de suivre son cours. Encore faut-il que le blocage ne vienne du conseil de la ville où son président, Mohamed Sajid, voit sa gestion contestée et son départ souhaité par des opposants de plus en plus nombreux.

Ghita ZINE

medina_casa.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés