onglet_artsouk onglet_artsouk

 

centre_socioeducatif.jpg

Actualités

Centre de formation par apprentissage dans les métiers de l’artisanat a Casablanca (Moulay Rachid)

Agence Française de Développement

Réf : 1485

Visites : 2081

L’Agence Française de Développement (AFD) intervient dans le secteur de la formation professionnelle au Maroc depuis une dizaine d’années. Ses financements (3 prêts d’un montant total de 52,5 millions €) bénéficient à 22 centres de formation qui concernent une douzaine de secteurs économiques. 
En matière de formation professionnelle, la stratégie de l’AFD au Maroc se fonde sur trois principes :
l’approche par les compétences (i), la formation par l’alternance et/ou l’apprentissage (ii), la délégation aux branches professionnelles de la gestion des centres de formation (iii). Cette démarche, qui consolide l’enracinement de la formation dans le milieu professionnel, permet une amélioration notable de l’employabilité des formés. 

Le deuxième concours de l’AFD (22,5 M€), dont la convention a été signée le 18 mai 2008, est destiné à financer la création ou la réhabilitation de centres sectoriels de formation professionnelle dans huit secteurs importants pour l’économie, parmi lesquels le secteur de l’artisanat.   

L’artisanat est, en effet, un secteur particulièrement porteur de l’économie marocaine en termes de création d’emplois. La nouvelle stratégie nationale de l’artisanat au Maroc « Vision 2015 » propose de « bâtir une image de marque qui soit en harmonie avec le nouveau positionnement de l’Artisanat marocain, un Artisanat à fort contenu culturel, à la fois moderne et authentique et véhiculant des valeurs de créativité, de qualité et d’innovation ».  

Afin de relever ce défi, les autorités marocaines ont décidé en 2008 la mise en place d’un plan d’urgence du secteur de la formation professionnelle dont l’un des volets concerne le secteur de l’artisanat. Celui-ci ambitionne notamment d’étendre la capacité d’accueil des centres de formation dans les métiers de l’artisanat en formant 60.000 jeunes déscolarisés issus des régions rurales à l’horizon 2015, dont plus de 50.000 seront formés par apprentissage. Ces objectifs ont été consignés dans une convention cadre, signée entre le Ministère du Tourisme et de l’Artisanat et le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (MEFP). Le plan d’urgence 2008-2012 prévoit également la création de 5 Centres de Formation par Apprentissage  (CFA) dans les métiers de l’artisanat, dont 3 sont financés par l’AFD.  

Centre de Formation par Apprentissage (CFA) dans les métiers de l’artisanat à Casablanca 
Le CFA de Casablanca a vocation à assurer une formation de qualité des apprentis dans le Grand 
Casablanca, qui possède un potentiel artisanal important. Il permettra également de développer une offre de formation continue en faveur des artisans en exercice. 

Ce centre, qui possèdera une capacité de formation de 500 places pédagogiques par an à l’horizon 2015, doit accueillir ses premiers stagiaires fin  2011. Une convention pour la mise en place et la gestion de ce centre de formation a été signée en 2009 entre les autorités marocaines et la Chambre d’Artisanat du Grand Casablanca. La gestion est déléguée aux professionnels du secteur qui reçoivent l’appui du Département de la Formation Professionnelle ainsi que celui du Département de l’Artisanat (ministère du tourisme et de l’artisanat).  


Il est à noter que l’AFD concourt également au financement de deux autres CFA dans le secteur de 
l’artisanat à Salé et à Marrakech. Le coût de la mise en place des trois CFA, d’un montant total de 4 millions d’euros, a été pris en charge par l’Etat marocain, avec une contribution de l’AFD, qui refinance le projet à hauteur de 1,8 million d’euros. 


signature1_BNRM.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés