onglet_artsouk onglet_artsouk

 

awards_2010.jpg

Actualités

Microcrédits. Les champions de la microentreprise

Par Racha Kissa | LE MATIN 29.01.2010

Réf : 1400

Visites : 2142

Pour les microcrédits, l'année 2010 serait celle de tous les challenges.
Dans sa 4e édition consécutive, «microentrepreneurship awards 2009» se veut une fête pour récompenser les meilleurs microentrepreneurs et une occasion pour fédérer les bonnes volontés. 
Organisé avant-hier à Casablanca par City Maghreb et Planet Finance en présence du ministre de Développement sociale, de la Famille et de la Solidarité Nouzha Skalli, cet événement a servi de créer les synergies pour que la microfinance continue de jouer son rôle promoteur en tant que levier de développement économique. 

Parmi 24 candidatures, 12 finalistes ont été sélectionnés par le comité consultatif et celui des jurés dans 6 catégories de prix : Micro-entrepreneur de moins de 25 ans, projet Ettahadi, projet innovant, performance, projet de développement durable et protection de l'environnement, projet sauvegarde du patrimoine. «Développer l'esprit d'entreprendre chez les populations à faible revenu constitue l'une de nos principales priorités, la microfinance a un rôle d'éradicateur de la pauvreté. Elle aide non seulement cette catégorie à relever les défis de la vie, mais aussi à promouvoir leurs compétences», a tenu de préciser James Morrow, président directeur général de City Maghreb. En fait, les prix remis lors de cette édition seront investis dans le cadre de développement des activités des gagnants pour de meilleurs résultats dans le futur. «Des chiffres à l'appui, un million trois cents personnes peuvent actuellement financer leur petites activités, pour les microcrédits.

L'année 2010 serait, de ce fait, l'année de tous les challenges. Le Maroc de l'espoir nous interpelle tous pour changer la vie des gens. La cérémonie d'aujourd'hui est un vrai tremplin», ajoute avec enthousiasme Mohamed Maarouf, directeur exécutif de Planet Finance Maroc. La ministre de Développement a souligné l'importance de cette initiative dans la lutte contre la pauvreté et la précarité ainsi que la création de nouveaux emplois. Elle a tenu notamment à valoriser le rôle de Planet finance et City Maghreb dans leur engagement croissant au Maroc à travers le processus incitative de création des PME. «Le ministère du Développement social œuvre pour l'encadrement permanent des jeunes dans différentes régions du Royaume en vue de faciliter leur insertion et les inciter à créer davantage de PME apte à améliorer le tissu productif ainsi que leur niveau de vie. Le renforcement du rôle de la femme dans le développement économique du pays constitue l'une de nos préoccupations à mettre en avant», a-t-elle dit. Dans ce cadre, trois projets similaires au projet d'insertion professionnelle des populations en situation précaire qui a démarré en 2009 verront le jour au premier semestre 2010 avec le soutien du ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité. 

Ainsi, l'exemple de Said Mohamed qui a reçu le prix du «Meilleur projet environnement» en 2008 a suscité l'intérêt des organisateurs. Il vient d'être consacré à Paris pour le prix du «Meilleur projet de développement durable» pour son activité de collecte et de recyclage de déchets plastiques dans la région de Mrit prés de Meknès. Mohamed Said emploie aujourd'hui 14 personnes et souhaite effectuer prochainement un prêt individuel de 10.000 DH pour se lancer dans une autre activité : la fabrication des briques pour le bâtiment. 

En ce qui concerne les acteurs du microcrédit, ils sont actuellement au nombre de 12 associations actives. 

A noter qu'une exposition des produits des microentrepreneurs a été organisée parallèlement à cette occasion pour présenter les différents secteurs bénéficiant. 
Les 12 nominés pour les «Microentrepreneurship Awards 2009» sont : Adnan El Broumi (Azrou), Souhail El Oumari (Tétouan), Hadda Laissaoui (Meknès), Naima Ouamer (Khénifra),Moulay Hmad Allioui (Errachidia), Jamila Cherki (Kénitra), Ahmed Chalhani (Kénitra), Meriem El Mansar (Bouaarfa), Mohamed El Ouazzani (Boulmane), Meriem Benmaati (Taounate),Abdelghani Hnidi et Fatima Khadim (Fès). 

Projet d'insertion
Le projet d'insertion professionnelle des populations en situation précaire a démarré en octobre 2009 avec le soutien de la Fondation Drosos.

Il permettra d'ouvrir trois Cellules d'orientation et d'insertion professionnelle (COIP), chacune s'adressant à un public spécifique : détenus et ex-détenus, auprès de l'association des amis des centres de réformes et de protection de l'enfance à Casablanca, jeunes à fort potentiel migratoire, auprès de l'association des amis et familles des victimes de l'immigration clandestine à Khouribga, femmes et jeunes des quartiers défavorisés auprès du centre Chorouk à Fès.

Par Racha Kissa | LE MATIN
SOS_atelier1.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés