onglet_artsouk onglet_artsouk

 

langue_arabe2.jpg

Actualités

L’acte de l’éducation et de la formation est la pierre angulaire du développement économique et social

Par : Salah Chakor, Ecrivain et consultant en tourisme

Réf : 1397

Visites : 1936

A travers les siècles, et dans toutes les civilisations ancestrales, les sages ont accordé une importance capitale à l’éducation et à la formation des citoyens. C’est dire que sans cette action, l’on ne peut pas aspirer au développement socioéconomique d’un pays.

L’éducation est donc la pierre angulaire du développement durable et c’est le moyen le plus efficace pour la création de la richesse.

L’éducation suivie d’une formation intelligente, innovante et de pointe favorise la mise en place d’un capital humain conscient, motivé, optimiste et donc productif. Lequel capital humain doit être aussi armé d’une bonne discipline et du bon sens. Ce qui veut dire aussi que cette éducation doit développer chez ces jeunes un esprit d’observation, une forte conscience les conduisant à motiver leur épanouissement personnel et par voie de conséquence celui de leurs régions, de leur pays.

Ceci n’est possible que par l’organisation, de manière continue, de séances de sensibilisation et d’information sur le savoir être, sur le sens du civisme. Des leçons de morale doivent faire partie du cursus de l’éducation et de la formation, dés le bas âge.

Dans les esprits de ces jeunes nous devons développer un sens de responsabilité. Une responsabilité sur le respect de l’environnement, sur la protection de la nature et sur la sauvegarde du patrimoine. L’hygiène et la propreté des lieux publics méritent d’être parmi les premières préoccupations des éducateurs, car c’est la base de l’instauration d’un peuple discipliné.

Aussi, pour mettre en place des principes d’une bonne éducation et d’une bonne formation, la mise en place d’une infrastructure de base s’impose. Cette infrastructure, qui a pour but de favoriser la créativité, la sensibilisation des jeunes au respect de la chose citoyenne doit se composer de ce qui suit :

> Création des espaces socioéducatifs donnant l’occasion aux jeunes de se distraire pendant les temps oisifs,

> Multiplication des complexes sportifs dans les quartiers, et dans les différents établissements de l’éducation nationale, et y laisser un axé libre aux élèves et aux étudiants gratuitement, Organiser les compétitions culturelles et sportives dans les établissements de l’enseignement et de formation, en prévoyant des prix aux plus méritants.

> Organisation des concours de la meilleure création et invention technologique et scientifique, Donner des conférences sur les thèmes inhérents à la vie en société et sur la morale, le civisme………

> Organiser des journées de nettoyage des espaces publics, des espaces verts, des établissements d’enseignement, Mettre en place des chantiers périodiques de peinture, de poésie, et en récompensé le meilleur travail…..

> Organiser des visites des monuments historiques, au niveau local et régional,

> Organiser des excursions et des voyages d’études, lesquelles excursions seront suivies d’une séance de synthèse et de la lecture du compte rendu,

> Faire des échanges avec les autres établissements nationaux et étrangers...

> Pour concrétiser les actions de propreté et d’hygiène dans les quartiers et dans les établissements publics, il est nécessaire de mettre en place des poubelles et des paniers à papiers et initier les enfants à la bonne utilisation de ces dispositifs. Aussi des réprimandes sont prévoir pour toute personne ne respectant les règles de propreté des lieux publics.

Des écriteaux et des indications doivent être présentes dans tous les endroits publics et de manière très apparente et attirante, motivant les usagers au respect des principes fondamentaux du civisme, de propreté et de la sauvegarde des espaces publics. Les gens doivent comprendre que ces espaces sont mis à leur disposition et qu’ils doivent les tenir en bon et parfait état.

 

S nous nous comportons de la sorte et si nous respectons ces principes de base, c’est sûr que nous jeunes vont améliorer leur comportement et oeuvrer pour le développement de ce beau pays, et personne, d’entre eux, n’aura plus à l’idée d’immigrer clandestinement vers l’Europe, car les choses auront été changées à leurs esprits.

5 novembre 2009 
Par :
Salah Chakor, Ecrivain et consultant en tourisme
www.JeunesDuMaroc.com

stat_IngeMaroc.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés