onglet_artsouk onglet_artsouk

 

ujem2009.jpg

Les marocains

Jeunesse et citoyenneté, Béni-Mellal accueille le 3e Festival euro-maghrébin

Par Mohamed Badrane | LE MATIN

Réf : 1359

Visites : 2423

Et de trois pour le Festival euro-maghrébin de la jeunesse et de la citoyenneté organisé par l'Union des jeunes euro-maghrébins (UJEM). Placé sous le thème: «Coopération internationale et immigration», cet événement a reçu le soutien de la Fondation CDG, du ministère chargé de la Communauté marocaine à l'étranger, de la wilaya de Tadla-Azilal et de l'Association suédoise Train d'Avenir.

Cette édition aura lieu du jeudi 29 octobre au dimanche 1er novembre à Béni-Mellal. Après l'organisation des deux premières éditions, les responsables de l'UJEM disent qu'ils veulent consolider leur rôle dans la création de réseaux et de dynamiques associatives entre le Maghreb et l'Europe. Cette édition, qui est soutenue par la Direction régionale de la jeunesse et du sport, l'Entraide nationale et l'Académie régionale de l'éducation et de formation de Tadla-Azilal, concerne essentiellement les jeunes acteurs de la société civile, œuvrant dans les différents champs d'action à savoir l'environnement, la femme, les droits civiques, le sport, les arts, les actions participatives ….

Pour les organisateurs, le choix de la région de Tadla-Azilal n'est pas fortuit. «La région connaît un bel élan de développement, de retour à la citoyenneté participative et un engouement des jeunes pour la chose publique. Cependant, la région de Béni-Mellal reste un vivier pour de jeunes candidats à l'immigration surtout en Europe, et nous souhaitons, par nos différentes actions encourager les jeunes de la région à aller de l'avant dans le montage et la réussite de projets de développement par le biais de la coopération internationale et décentralisée visant ainsi leur épanouissement et le rayonnement de leur ville», affirme Rabii Leouifoudi, président de l'UJEM Maroc. Quelque 60 jeunes associatifs d'Europe, du Maghreb et de la région Tadla-Azilal devraient ainsi prendre part à cette rencontre. En outre, des formateurs de l'Union des jeunes euro-maghrébins, l'Association Train d'Avenir Suède, l'AMSED animeront cet événement qui sera une occasion pour ces jeunes membres de se rencontrer autour d'objectifs communs de progrès et de développement humain.

Relais
Les objectifs de cette rencontre annuelle s'articulent autour de la formation des participants marocains et maghrébins à travers le montage de projets de développement réalistes et citoyens et la présence d'acteurs maghrébins et européens experts dans le domaine. Les organisateurs veulent faire de cette rencontre une opportunité de mobiliser des jeunes des deux rives de la Méditerranée sur les questions de leur avenir vers une coopération gagnant/gagnant. Le festival vise en outre la promotion de l'Esprit d'ouverture et de la coopération dans le cadre de l'élaboration et du suivi de projets de développement permettant un partenariat entre divers acteurs associatifs, formateurs, chercheurs, entrepreneurs, institutionnels et élus… Au menu du festival, des ateliers et des tables rondes pour la mise en place d'une plateforme de jeunes pour la présentation de leurs projets de développement durable.

Les participants débattront de la valorisation et de la promotion de la coopération économique associative Nord-Sud et Sud-Sud. Grosso modo, les actions du festival portent sur deux principaux axes. D'abord, l'information des jeunes sur les pistes de financement des projets grâce à la coopération internationale et les réalités du travail associatif en Europe et au Maghreb. Ensuite, la formation de ces jeunes sur la stratégie de développement et les outils intellectuels et matériels permettant l'élaboration de projets concrets, ainsi que le montage de projets générateurs d'emplois et de revenus stables pour un développement durable axé sur l'humain et l'économie solidaire.
------------------------------------------------------------

UJEM ou le rêve maghrébin

L'Union des jeunes euro-maghrébins, dont le siège est à Paris, découle de l'Union des jeunesses maghrébines créée le 17 janvier 2003. L'association est formée par des jeunes maghrébins et européens. Les objectifs de l'UJEM sont la promotion de l'édification d'un Maghreb uni et démocratique et le rapprochement des jeunes des deux rives de la Méditerranée en vue d'une dynamique positive de la coopération euro-maghrébine. Les membres de cette association visent à défendre un partenariat euro-maghrébin basé sur le respect mutuel et la solidarité. L'association se fixe également pour objectif de promouvoir l'égalité entre l'homme et la femme au Maghreb.

L'association se fixe également pour objectif de promouvoir l'égalité entre l'homme et la femme au Maghreb. L'Union a deux principaux axes de travail : l'unification du Maghreb et le rapprochement entre les jeunes des deux rives de la Méditerranée.

Par Mohamed Badrane | LE MATIN

Le festival en chiffres

Le nombre total des participants : 60 personnes
Maroc : 40 personnes originaires des villes de Rabat, Marrakech, Oujda, Rabat, Casablanca, Agadir, Beni Mellal. Europe : 10 participants. Algérie : 2 personnes.
Tunisie : 2 personnes. Libye : 2 personnes. Mauritanie : 2 personnes.

Photo ci dessus :
Les responsables de l'UJEM ambitionnent de consolider leur rôle dans la création de réseaux et de dynamique associative entre le Maghreb et l'Europe.

p_Maghreb-UMA.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés