onglet_artsouk onglet_artsouk

 

Cheykhat.jpg

Actualités

Les Cheikhat du Maroc, au Festival d’Ile de France 2009 (4 & 5 septembre 2009)

Communiqué de presse

Réf : 1304

Visites : 1936

Dans le cadre du Festival d’Ile de France, qui se tiendra à Paris et en région francilienne du 4 septembre au 11 octobre 2009, le week-end d’ouverture proposera 2 soirées au Trianon (Paris) et 1 journée au Château de Villarceaux, en faisant la part belle aux Cheikhat du Maroc et à Ces femmes qui font la fête.

 

Il y a dans la musique des femmes berbères du Maroc un message de l’âme à l’âme qui ressemble à un rite primitif et secret. Le premier soir au Théâtre du Trianon nous entraîne vers la tradition des hauts plateaux du Moyen Atlas, dans ce paysage rougeoyant dominé par les forêts de cèdres. Aux fêtes, comme celle du moussem après les moissons ou lors des mariages, on danse et l’on chante, hommes et femmes réunis. Mais accéder au titre de chanteuse professionnelle accompagnée d’hommes musiciens, même adulée comme Hadda Ouakki ou reconnue à l’étranger comme Cherifa, c’est le plus souvent s’exclure de sa tribu, son clan, sa famille.

Pourtant porteuses de la pensée commune, comme dans d’autres pays les chanteurs de blues ou de fado, elles paient cher leur statut de femmes libres. Le deuxième soir, les racines du sud sont à l’honneur. Passés les champs de safran et d’arganiers, dans la plaine du Souss, nous rencontrons Hafida qui a pris aussi son envol. Héritière d’un répertoire développé par les communautés de femmes, elle rejoint les grandes villes du nord et donne à son style les accents urbains de l’aïta et du chaabi qui l’ont rendue populaire dans les cabarets. Mais les sources sont toujours là, gardées par les Roudaniates qui perpétuent la tradition du groupe féminin.

Encore rassemblées dans les espaces protégés des maisons, elles chantent avec finesse, humour ou dérision les grandes et petites histoires de la vie, hypnotisées par le douzan, les bendirs et les claquements des mains.

Vendredi 4 septembre à 20h30
Les poétesses berbères du Moyen-Atlas
Hadda Ouakki
Cheikha Cherifa

Samedi 5 septembre à 20h30
L’Aïta, du Souss à Casa
Les Femmes de Taroudant (Roudaniates)
Cheikha Hafida
et l’Ensemble Ouled Ben Aguida

Lieu
Théâtre Le Trianon
80 bd de Rochechouart
Paris 18e
Rythme_marrakch_.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés