onglet_artsouk onglet_artsouk

 

tetouan_derb.jpg

Actualités

Fès. Patrimoine et société. Appel à préserver l'aspect authentique des villes

MAP, 04.11.2008

Réf : 1160

Visites : 2145

Les participants aux 16èmes journées de l'Association marocaine pour la recherche historique (AMRH), dont les travaux ont pris fin à Fès, ont mis l'accent sur la nécessité de préserver l'aspect authentique des villes marocaines.

«Les transformations continues que connaissent les villes marocaines, tant au niveau architectural qu'à celui du mode de vie de la population, ne doivent pas altérer l'aspect hautement authentique des villes marocaines», ont relevé les différents intervenants à ces journées, qui se sont déroulées, quatre jours durant, autour du thème «La ville marocaine : Patrimoine, histoire et société».
Ils ont, à cette occasion, passé en revue les multiples aspects qui font la richesse des villes marocaines et qui ont contribué, des siècles durant, au rayonnement du Royaume, même dans des parties éloignées du globe. «L'étude des sciences, l'ouverture sur les autres religions et cultures, la beauté architecturale et la créativité des artisans sont, entre autres, des éléments qui font l'originalité et la force de nos villes», ont-ils dit, citant, à titre d'exemple, la ville de Fès, qui accueille en son sein, une des plus anciennes universités au monde, de hauts lieux de sciences, des mosquées, des synagogues, des églises, des mausolées, des palais, des fondouks, des musées, des galeries et des souks spécialisés.

La capitale spirituelle du Royaume s'est taillé la part du lion dans les interventions des historiens et des experts présents aux travaux de cette rencontre, qui ont abondamment débattu de la nature et de l'histoire de la formation des élites de Fès, de l'image de la ville et de sa population dans les écrits étrangers, de l'influence qu'elle a exercée dans la prise de décision, de la place de Fès dans les espaces urbains marocains, de la vie quotidienne de sa population et du poids de l'art et de la culture dans la cité idrisside. Les intervenants à cette manifestation, initiée en partenariat avec les Facultés de lettres de Dhar Lmhraz et Saïss de Fès, ont, par ailleurs, discuté des liens historiques entre villes et campagnes, de la classification urbaine des villes marocaines, des moyens d'approcher les questions d'urbanisme, en se référant aux sciences sociales et aux grandes problématiques posées par les études historiques sur la ville. Ils se sont aussi penchés sur des questions ayant trait à la nature de la relation de l'Etat avec les espaces urbains aux moyens de protéger les villes impériales des mutations contemporaines accélérées.

La dernière journée de cette rencontre a été marquée par l'organisation d'une exposition sur l'histoire des timbres postaux au Maroc, à l'initiative du Club Moulay Idriss des amateurs de la collecte des timbres postaux. Fondée en 1975, l'AMRH se fixe pour objectifs le renforcement de la recherche historique dans le milieu universitaire marocain, l'organisation de rencontres scientifiques autour de la recherche et la connaissance historiques, la contribution à l'ouverture de l'historiographie marocaine sur différentes sciences auxiliaires, l'encouragement de la traduction des ouvrages étrangers consacrés à l'histoire du Maroc et le renforcement de la présence des historiens marocains dans les cercles de recherche en sciences humaines.
Comptant plus de 300 adhérents à travers tout le Royaume, l'AMRH compte à son actif une vingtaine d'ouvrages et édite une revue annuelle intitulée «la recherche historique».

MAP, le 4 novembre 08
Derb _Houdayas.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés