onglet_artsouk onglet_artsouk

 

Femmes_TIC.jpg

Orientales

Femmes en technologie. Profiter pleinement de ses connaissances, Réseautage

Par Mohamed Badrane | LE MATIN

Réf : 1156

Visites : 3302

Former les femmes aux technologies de l'information et de la communication mais aussi et surtout les aider à se constituer en réseau professionnel : c'est le principal objectif de l'équipe de Femmes en Technologie-Maroc,
un programme de coopération internationale initié par l'Initiative de Partenariat au Moyen-Orient (MEPI) du département d'Etat des Etats-Unis et administré par l'Institut International pour l'Education (IIE) en partenariat avec Microsoft.

Il s'agit d'un projet ambitieux qui vise à renforcer les capacités des femmes en TIC et développement professionnel. La promotion de l'activité de Networking est l'une des composantes centrales du programme. Elle sera développée en parallèle avec le déroulement des formations offertes par le programme et ce à travers l'organisation de manifestations dans plusieurs villes du Royaume.

«Le réseautage ou le Networking est le processus de mise en relation, principalement via Internet, de plusieurs personnes qui ont en commun, des objectifs et/ou des intérêts professionnels, ou tout simplement une volonté commune de progresser, de se développer et donner», explique Widad EL Hanafi, directrice du Programme WIT (Women in Technology) au Maroc. Et d'ajouter : «un réseau professionnel permet d'établir des relations, de s'inscrire et de travailler au sein d'un groupe de personnes, d'initier des groupes de discussions sur des sujets d'intérêt commun, et d'être toujours informé(e) sur les nouvelles opportunités (de carrière, business, ...)». C'est dans ce sens que les initiateurs du programme au Maroc ont organisé samedi dernier à Rabat une journée d'orientation sur les techniques de Networking au profit des femmes bénéficiaires du projet dans les villes de Rabat, Salé et Temara.

Cette journée a permis de sensibiliser les participantes quant à l'importance des réseaux professionnels dans le développement de leur vie professionnelle et sociale. «Les femmes ont certes, besoin d'un savoir faire dans le domaine des TIC, mais elles ont surtout besoin de mettre en pratique leurs connaissances, d'échanger leurs acquis et leurs expériences, de multiplier leurs chances dans le marché du travail.

Ces possibilités, et bien d'autres, sont facilement réalisable avec le réseautage. Le développement des TIC offre d'innombrables possibilités de communication, d'échange, et de progression professionnelle. Nous voulons que la femme marocaine profite de ce développement», ajoute Widad EL Hanafi.
En effet, le programme WIT qui vient de démarrer dans plusieurs villes marocaines, se décline à travers des formations trimestrielles. Femmes en Technologie est destiné essentiellement aux étudiantes (Lycéennes, universitaires,…), aux femmes au foyer et aux diplômées sans emploi. Les femmes des coopératives (artisanat, produits bio et de terroir, micro-crédit…), les militantes associatives ainsi que les femmes leaders sont également concernées.

La mise en réseau des bénéficiaires devrait leur permettre de tirer le maximum de profit de ces formations. «Le réseautage est une activité assez pratiquée au Maroc notamment dans le domaine associatif. Notre ambition au  niveau du programme WIT est de profiter de cet outil afin de permettre à nos bénéficiaires de tirer le maximum de profit des formations WIT et de tisser des liens professionnels qui leur permettront de rester toujours ‘'connectées''», conclut Widad El Hanafi. Selon les responsables, d'autres journées de formation sur le réseautage seront organisées dans certaines régions ciblées par le programme WIT dans le but d'encourager les femmes bénéficiaires à initier leur propre réseau professionnel.
--------------------------------------------------------

«Renforcer la culture de partage»


Interview • Widad El Hanafi
La réussite du programme WIT est tributaire d'un engagement de cœur

Est-ce que vous avez eu une forte demande dans les régions ciblées ?

D'abord, on a constaté qu'il y a un intérêt réel chez de nombreuses femmes pour les Technologies de l'Information et la Communication (TIC). Un intérêt motivé par leur besoin grandissant en matière de  savoir faire lié aux nouvelles technologies pour le développement de leur vie professionnelle et sociale.
Au titre de l'année 2008-2009, le programme table sur la formation de 500 femmes. Pour le premier trimestre, les taux d'inscription sont très satisfaisants. On est sur la bonne voie et ceci grâce à l'implication de nos organisations partenaires qui manifestent beaucoup d'enthousiasme pour le programme.

Est-ce que vous avez rencontré des difficultés avant le lancement du votre programme ?

Un programme comme WIT requiert un effort de communication soutenu afin d'expliquer son contenu et ses objectifs et de mettre en exergue l'importance des TIC. Le grand défi qu'il fallait  relever c'était de montrer la valeur ajoutée que les nouvelles technologies peuvent apporter au développement social et professionnel de la femme marocaine.
Cependant, parmi les contraintes auxquelles  on fait face pour la mise en œuvre du programme, en particulier dans le milieu rural, le manque d'équipement en informatique ce qui rend plus difficile l'accès des femmes aux services des NTIC. Si la femme peut utiliser les ordinateurs dans les centres de formation, elle n'a pas la possibilité, une fois chez elle, de mettre en pratique les connaissances qu'elle a pu acquérir. C'est pour vous dire que la réussite du programme WIT est tributaire d'un engagement de cœur de la part des différents acteurs concernés en particulier le secteur privé qui peut jouer un rôle très important à travers des dons d'équipement informatique du deuxième âge (second hand).

Concrètement, quelle peut être la valeur ajoutée du réseautage ? 

Le programme WIT ambitionne, à travers la mise en réseau des participantes à ses formations, de les initier au travail d'équipe, de leur donner la possibilité de se compléter, de les encourager à être actives et impliquées dans le processus de développement. 
C'est une culture de participation et de partage qu'on veut renforcer chez nos participantes. Je veux dire qu'une femme initiée aux technologies est une femme pleinement engagée dans l'avenir.
Aussi, avec l'intégration d'un réseau professionnel elle peut développer sa carrière, affiner ses connaissances, augmenter son employabilité, accompagner sa famille, Partager et apprendre des expériences des autres femmes.

Par Mohamed Badrane | LE MATIN
port_cles_pon.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés