tuniq-hamria.jpg

Les marocains

Couture Solidaire

Youssef Haji. la guilde Européenne du Raid

Réf : 1204

Visites : 4304

À la fermeture de leur usine textile (située dans la zone industrielle Aïn Sba, à 15km de Mohammédia), les couturières ont été licenciées. Une vingtaine d’entre elles, habitantes du bidonville Hamria, ont décidé de monter leur atelier de couture.
N’ayant pas de ressources propres, elles ont se sont organisées pour solliciter des contributions financières auprès de leur ancienne entreprise, de l’ADS de Mohammédia et de l’entreprise Hachani.

Devant les difficultés à monter le projet, à le défendre, à organiser l’action, elles ont contacté Youssef Haji pour les soutenir dans la réalisation de leurs objectifs. Youssef, en tant que conseiller, les a aidé à préciser leur action, à l’envisager dans sa pérennité, et à s’ouvrir vers de nouveaux partenariats.

C’est ainsi qu’est né le projet "Couture Solidaire". Démarré début 2008, ses objectifs sont les suivants :

- formation des femmes au commerce solidaire (calcul de rentabilité, gestion, planification, reversement d’une part des bénéfices)
- adaptation au marché local et international des dessins des textiles
- mise en place d’un atelier de couture (tables, machines pour 20 couturières)
- commercialisation des produits

Dotation de machines à couture par l'INDH

Fin mars 2008, les femmes ont bénéficié d’une dotation en machines à coudre de la part de l’INDH (cf. cci-dessus). Les couturières expérimentées coudront à domicile tandis que les autres pourront être formées dans un atelier.

Les couturières étant très habiles dans leur domaine, une formation technique était inutile, les plus expérimentées formant les plus jeunes. Mais pour vendre leurs productions, elles ont émis le besoin de les adapter au marché, et d’innover.

 Étudiants et couturières devant l'ESITH

Ainsi, un partenariat original avec l’ESITH, grande école de textile Marocaine, a été mis en place. L’école a en effet ouvert ses portes aux femmes, et 9 étudiants en fin de formation les ont aidé à dessiné des modèles originaux. Les étudiants, dont le rôle était initialement de transmettre leurs connaissances, ont finalement bénéficié de la grande expérience technique des ouvrières.

Grâce à ce partenariat, une ligne de produits a été définie.
Sur cette base, la production peut commencer. L’étape suivante consistera à promouvoir les productions et à les vendre.

Youssef HAJI
Ingénierie associative
www.la-guilde.org
Maroc: 0021278314904
France: 0033661014355
form-coutur-esith.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés