onglet_artsouk onglet_artsouk

 

GravRup-col-Tizi-nT.jpg Au nord-ouest de cette grotte, sur le versant opposé du Bani, cinq abris peints furent découverts en 1995 au lieu-dit Ifrane n'Taska (Salih 1995). Les cavités sont situées à environ 1.075 m d'altitude dans une petite feïja intérieure du Jbel Bani, traversée d'ouest en est par le cours supérieur de l'Oued Lmahsar.

Elles s'ouvrent dans le versant de montagne exposé au nord, sur la rive droite de l'Oued, à environ 200 m au sud-est du puits Hassi Taska. Par sa richesse en eau et en pâturages, cette zone est fréquentée essentiellement par les nomades et leurs troupeaux. Leurs passages successifs sur les lieux sont attestés par de nombreux vestiges abandonnés autour de leurs campements, ainsi que par l'aménagement des abris peints en azibs.

 

L'état de conservation des peintures rupestres est inégal. Les difficultés de lecture sont dues à la fois aux superpositions, et à la détérioration avancée de certains dessins, ainsi qu'aux dépôts de suie causés par la fumée de foyers entretenus sous les auvents ainsi qu'à la formation de concrétions blanches aux parois et aux plafonds.

 

La description des abris peints suit l'alignement d'est en ouest. Le premier se présente sous forme d'une petite cavité étroite, constituée de trois énormes blocs détachés de la falaise qui forment un toit triangulaire au-dessus d'un sol rocheux. De par sa forme triangulaire, elle offre respectivement trois ouvertures, face au nord, au sud, et à l'est. L'entrée nord mesure environ 3 m de large et 0,70 m de haut. Les dessins se trouvent près de l'entrée nord. La couleur naturelle du support est d'un brun gris ou rouge gris blanchâtre, par endroits couvert de tâches de couleur grise foncée ou noire. Les teintes des peintures sont rouge gris, rouge violacé ou rouge violacé sombre, brun orangé ou brun orangé clair, et  blanche.

 

À côté de pointillés et de lignes, de motifs géométriques, une inscription en caractères de type libyco-berbère, et plusieurs figurations de cavaliers sont à noter. Pour la majorité des cavaliers, il s'agit de dessins schématiques, le cheval étant représenté de profil, mais avec les quatre membres et les deux oreilles, et l'anthropomorphe de face, parfois avec  un bouclier rond dans une main et d'autres attributs dans l'autre. Deux figures zoomorphes se distinguent par le souci du détail : la représentation de la forme du profil droit d'un cheval, à moitié conservée, accentue les caractéristiques de la tête, du poitrail, et de la crinière.

 

À côté, la partie supérieure conservée de la figuration du profil droit d'une girafe montre les petites cornes et les oreilles. Le second est un véritable abri sous roche qui mesure 27 m de long, 5 m de large et 2,80 m de haut. Dans le cadre de sa réutilisation par des nomades, plusieurs murettes en pierre sèche furent successivement aménagées le long de l'auvent. Le tiers nord-ouest du plafond est totalement noirci par une couche de suie. Sur le reste de cette surface, inclinée de 5°, et de couleur brun gris ou rouge gris blanchâtre, des peintures rupestres sont visibles.

 

La teinte des figures est principalement rouge gris clair, rouge violacé ou rouge violacé sombre, et brun orangé. Des pointillés et des lignes, probablement effectuées au doigt, sont le motif dominant. Il y a aussi des figurations géométriques. Les vestiges de dessins d'anthropomorphes sont à peine visibles. Parmi les zoomorphes, on distingue la forme du profil gauche d'un boviné, représenté avec les quatre membres, et le dessin schématique du profil droit d'un équidé.

 

Le troisième auvent mesure 10 m de long, 3,40 m de large et 4 m de haut. A la base de la saillie subsistent les vestiges d'un enclos en pierre sèche. Les peintures rupestres occupent une partie du plafond qui est inclinée de 20°. La roche est de couleur brun gris ou rouge gris clair. Les teintes des dessins sont assez variées. On y distingue du blanc, du gris, du brun orangé, par endroit sombre, et du rouge violacé sombre. La composition est dominée par de nombreux pointillés, parfois disposés en alignements ou en lignes parallèles.

 

Outre plusieurs motifs géométriques, il y a une inscription en caractères de type libyco berbère. Plusieurs dessins schématiques d'anthropomorphes représentés de face sont à noter. Parmi les représentations zoomorphes, on distingue le contour du profil droit d'un équidé ou d'un bovidé, le dessin schématique du profil gauche d'un oiseau et la forme du profil droit d'un oryctérope avec les deux oreilles et les quatre membres dessinés.

 

Le quatrième abri, également aménagé en enclos, mesure 9 m de long, 2 m de large et 1,50 m de haut. Les dessins sont limités à la partie nord-ouest du plafond qui est de couleur brun gris ou rouge gris clair, et inclinée de 24°. Les peintures, notamment des pointillés, sont de couleur rouge violacé.

Le cinquième auvent, aménagé aussi en azib, mesure 11 m de long, 4 m de large, et 1,60 m de haut. Les peintures, surtout des pointillés de couleur rouge violacé sombre, occupent la partie est du plafond qui présente les mêmes couleurs que le précédent et dont l'inclinaison est de 20°.

 

(Heckendorf & Salih 1999).

artsRupestres2.jpg

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés