tabloplageind.jpg

Tourisme

Doukkala-Abda: Le tourisme domine les investissements

L'Economiste - Le 01-02-2005

Réf : 633

Visites : 3529

Le Centre régional d’investissement Doukkala-Abda vient de faire le bilan de ses activités au cours de l’année écoulée. Le CRI a enregistré la création de 1.172 entreprises au titre de l’année 2004, soit une nette augmentation de 11% par rapport à l'année 2003


C’est le secteur des services divers qui occupe la première place avec 59% des entreprises créées suivi du secteur du commerce avec 32%. Les secteurs du bâtiment et travaux publics et l’industrie arrivent en 3e et 4e positions avec respectivement 6 et 2%.

Par forme juridique, les personnes physiques constituent 86% des entreprises créées et les personnes morales 14%. Par montant d’investissement, le secteur de l’industrie occupe de loin la première place avec 207,3 millions de DH (soit 61%). Les services ont réalisé un montant d’investissement de 69,8 millions de DH (soit 20%). Les entreprises nouvellement créées drainent un investissement global de l’ordre de 339,2 millions de dirhams. Par ailleurs, les entreprises féminines ont constitué 16% de la totalité des entreprises créées.

La répartition territoriale dans la région fait ressortir, quant à elle, 71% de créations à Safi, 19% à El Jadida, 9% à Youssoufia et 1% à Sidi Bennour.

Le guichet d’aide à la création d’entreprises a accordé durant la même période 782 certificats négatifs. L’intention de création de sociétés à responsabilité limitée constitue 45%, celle de personnes physiques, essentiellement des commerces, est de 47%.

L’analyse par activité reflète la prédominance des secteurs des services et du commerce. Ils sont de loin les plus importants avec respectivement 39 et 34%. Le secteur du bâtiment et travaux publics accapare quant à lui 19% des intentions de créations. Après l’élargissement du champ d’action du CRI Doukkala-Abda à l’assistance et à la création de coopératives en juillet 2003, il a traité 8 demandes de création dans les secteurs de l’agro-industrie, l’artisanat et l’agriculture. Le CRI confirme que la région Doukkala-Abda est la première au Maroc en matière du nombre des coopératives.

Le portefeuille des projets d’investissement ayant reçu l’avis favorable, géré au terme de l’année 2004 par le guichet d’aide aux investisseurs, comporte 85 projets répartis sur l’ensemble du territoire de la région. Ont été enregistrés 81 projets dans le cadre des investissements de moins de 200 millions de DH et 4 projets pour les investissements de plus de 200 millions de DH.

Le cumul des montants, communiqués par les investisseurs et afférents à ces projets, se monte à 8,5 milliards de DH. Les investissements de plus de 200 millions de DH représentent 91% du montant total contre 9% pour les investissements en dessous de cette somme.

La concrétisation de ces projets permettrait la création de 7.826 emplois permanents.
La répartition par secteur montre la prédominance du secteur du tourisme. En effet, le montant des investissements dans ce secteur s’élève à un peu plus de 5,6 milliards de DH, soit 66% du montant global enregistré au niveau de la région au terme de l’année 2004. Cette prédominance trouve son explication dans l’importance des potentialités touristiques du littoral régional et par le fait que le secteur touristique est très capitalistique. En 2e position arrive l’industrie avec une enveloppe globale d’environ 2,6 milliards de DH, soit 30% des investissements projetés dans la région au cours de cette période. En troisième rang vient le secteur d’habitat avec un pourcentage de 3% seulement.

En outre, il est à signaler que les investissements réalisés par des étrangers avoisinent les 7,4 milliards de DH, soit 86% du montant global enregistré au niveau de la région au terme de l’année 2004.


Délais et coopération
Le délai de création d’une entreprise a été ramené à 10 heures pour les personnes morales et à 5 heures pour les personnes physiques. Le CRI a également initialisé et piloté plusieurs projets de coopération décentralisée notamment avec les régions d’Evora au Portugal et du Nord-Pas-de-Calais en France et avec des organismes nationaux et internationaux.

A savoir, la Fondation Orient-Occident pour la création d’un centre culturel à Safi, Paigam pour des séances de conseil aux PME de la région, l’Onudi pour la mise à niveau de l’artisanat et la Fondation Suisse Maroc pour le développement durable pour un soutien socioéconomique de la région et la promotion de sa destination auprès des investisseurs étrangers.

Il faut également signaler la convention avec le Centre Iris de l’université du Maryland pour la mise en place d’un projet d’identification d’indicateurs relatifs à l’environnement de l’investissement et la Coopérative Terremerse pour le renforcement de la coopération maroco-italienne dans le secteur agroalimentaire.

De notre correspondant, Mohamed RAMDANI
Source : L'Economiste
carte_maroc2.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés