onglet_artsouk onglet_artsouk

 

Rafik-Darragi-et-Feriel-Ber.jpg

Le 3e Carrefour prend le relais de cet engagement des gouvernants et des instances internationales, avec pour objectif de sensibiliser l’opinion publique et la jeunesse étudiante sur la nécessité de concrétiser par l’action ce qui ne doit pas rester que de belles résolutions.

C’est ainsi que le troisième panel, sur l’enfance et les conflits armés a permis de réunir un vaste panel de spécialistes du domaine, de Jacques Hintzy, Président d’Unicef France, de Philippe Ryfman avocat au Barreau et Enseignant et Chercheur Associé à Paris I, de Monsieur Serge Casseri du Quai d’Orsay en charge de l’action humanitaire et de Mme Fériel Berraies Guigny, journaliste, Criminologue et Doctorante à l’Université de Paris II.

Parmi les autres personnalités qui ont assisté aux nombreux autres panels relatifs aux actions de l’humanitaire, nous rappelons encore une fois de la participation exceptionnelle de Jacques Hintzy Président de Unicef France, et  retenons aussi la présence de Dominique LEMAY, Président de VIRLANIE FOUNDATION INC., Anne CHEREUL, Déléguée régionale de l’Observatoire International des Prisons (OIP), Mahyar MONSHIPOUR, Ancien champion du monde de boxe et président de l'association France-Bam Solidarité de Jean Duforest , PDG d’Okaidi, et de Claude Michel Schonberg, compositeur .

*******************************

 

Ce nouveau rendez-vous 2008 a abordé la thématique de l’Enfance dans son cadre le plus général mais aura également mis l’accent sur toutes les problématiques liées à sa protection. Qu’elle soit incarcérée, exposée aux dangers d’internet, ou confrontée aux conflits armés. Le constat est justement que le danger auquel est exposée l’enfance connaît une prolifération sur plusieurs formes. Informer, avertir, sensibiliser restent les seules armes en vue de contrer ces pièges.

A cela s’ajoute bien évidemment le rôle éducatif de l’école et celui des parents qui sont les piliers incontournables pour la protection de l’enfance. Toutes les problématiques relatives à la protection de l’enfance ont été abordées mettant l’accent sur la nécessité et l’urgence d’agir. Sans oublier les ateliers où l’humanitaire a été présenté sous ses différentes implications qu’elle soit médiatique, associative, économique et politique. Car la parole et les discours ne suffisent plus à enrayer les dangers du monde moderne.

Aujourd’hui, s’agissant notamment des enfants de la guerre, le constat est désastreux : les guerres de ces dix dernières années outre la particularité d’être des guerres civiles, touchent de plus en plus d’enfants. Ces guerres ont « autorisé » la violation d’un bon nombre de leurs droits ; les fillettes sont exploitées davantage au travers de mariage forcés et d’agressions sexuelles qui causent de graves dégâts physiques et psychologiques (grossesses, prématurées et à risques, sida ; Traumatismes) et les poussent à la prostitution. Les garçons quant à eux, sont soit contraints aux travaux forcés ou deviennent des « toy soldiers » aux mains des miliciens et de l’armée.

Parallèlement, le Trafic des marchands d’armes qui s’est considérablement développé, mettant sur la marché des armes légères et peu chères, comme les mines antipersonnel a aussi fait des ravages parmi les innocents et les enfants, même au sortir des conflits.

Il est temps qu’une vraie génération humanitaire se mette en place, pour paver les beaux discours et les bonnes intentions des politiques. C’est par le concours de la société civile, les moyens et les actions éducatives des assises internationales, la volonté politique des gouvernants, que l’enfance, que ce soit en temps de paix ou en temps de guerre, aura le droit d’exister dans son innocence. Sans danger, insouciante et qui sait, peut être fière des adultes.

 

Crédits :

Presse : Fériel Berraies Guigny

Journaliste, Criminologue, Doctorante à Paris II


Photos : Frédéric Kwasnik

Photo 1 : Fériel Berraies Guigny et Marc Rycke bush

Photo 2 : Serge Casseri, Jacques Hintzy et Philippe Ryfman

Photo 3 : Fériel Berraies Guigny et les élèves

 

Organisation du Carrefour et relations publiques :

Marc Rycke bush Enseignant et Chercheur à l’école des Mines de Douai et Guillaume Lecorre, étudiant en 2eme année Ecole des mines de Douai, responsable du groupe d'étudiants


Atelier 2 : Enfants et Conflits armés

Préparation :

Clémence Chastagnaret ; étudiante en 2e année Ecole des Mines

Modérateur :

Etienne Craye

Directeur de l’Ecole Centrale de Lille

 

Animateur et Rapporteurs

Clémence Chastagnaret, étudiante Ecole des mines de Douai
Alice Martins, étudiante Ecole   Centrale Lille

 

Témoin :

Rafik Darragi, Universitaire, Journaliste et Ecrivain

 

 

Modérateur Conférence Plénière :

Bernard de la Villardiére, journaliste, producteur et Président de Ligne de Front

 

Site du Carrefour de la Solidarité : www.donnonslenviedagir.org


Liens des travaux de Fériel Berraies Guigny

Criminologie : http://www.palestine-solidarite.org/dossier.criminologie.Feriel_Berraies-Guigny.sommaire.htm

Journalisme : http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Feriel_Berraies-Guigny.sommaire.htm 

Remerciements :

Le Carrefour de la Solidarité a été le fruit d’une année de préparation. Il a été rendu possible grâce au concours des huit élèves ingénieurs de l’école Des Mines et de Monsieur Marc Rycke bush, Enseignant et Chercheur à l’Ecole des Mines de Douai.

Par Fériel Berraies Guigny

Participants-atelier-2.jpg

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés