onglet_artsouk onglet_artsouk

 

feutrtarb.jpg

Actualités

Le feutre, artisanat à la mode

Mehdi de Graincourt et Abdallah Duboy

Réf : 255

Visites : 7947

Il suffit d'une promenade dans les souks, de Marrakech pour remarquer, aux étalages des boutiques, de nombreux objets en feutre multicolore : sacs, chapeaux, tarbouches…Cet artisanat traditionnel, vit aujourd'hui une véritable résurrection.

'Au Maroc, le travail du feutre est très ancien. Il était très prisé pour la confection de couvre-chefs, tels ces pittoresques tarbouches rouges redevenues aujourd'hui à la mode.

Tout commence avec le mouton! Ce paisible animal n'a pas pour unique fonction de se transformer en méchoui, il donne également de la laine. Mâle ou femelle, il sera tondu avec des ciseaux manuels spéciaux, et sa laine rassemblée en un ballot, transportée jusque chez l'artisan feutrier.

Le choix des moutons est très important, car leurs toisons sont différentes : certains sont de bonne qualité, d'autres déplorables. Il faut tout d'abord débarrasser la laine de toutes les impuretés qu'elle contient, terre, poussière, brindilles... La première étape consiste donc à laver cette laine avec de l'eau, jusqu'à ce qu'elle soit propre. De l'eau froide uniquement, sans aucun autre produit! Il est difficile d'en nettoyer beaucoup dans la journée, car ce travail demande temps et patience. Une fois lavée, la laine sera relavée, puis lavée à nouveau, jusqu'à ce que l'eau de lavage soit limpide.

Carder la laine
Durant la seconde étape, cette laine sera cardée entre deux peignes pourvus de petits clous, les «korechale».  À Marrakech, ces peignes sont toujours fabriqués artisanalement dans le quartier du Mellah. Tkrchile (carder), reste un travail dévolu aux femmes qui seront payées par kilogramme de laine fournie. Il leur faut à nouveau beaucoup de temps pour assouplir et alléger cette laine.



Quant à la teinture, elle s'obtient de deux façons, soit juste après que la laine soit cardée ou une fois le sac terminé. Il est cependant préférable d'effectuer la teinture auparavant, car les couleurs vont mieux se fixer grâce à l'usage ultérieur, par l'artisan, du savon noir traditionnel, beldi
feutrsacs.jpg

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés